Quels modèles d’affaires sur Internet ?

Vous voulez créer un projet rémunérateur sur Internet, mais vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre ? Alors lisez cet article très attentivement : il a été écrit exprès pour vous !

En définitive, tirer des revenus d’Internet n’est pas si différent d’un business traditionnel. 2 choses sont nécessaires :

  1. De la valeur : Vous devez apporter quelque chose de valeur, que ce soit un produit, un service, une recommandation, une opinion, des informations, etc.
  2. Une audience prête à payer pour cette valeur : Une idée, aussi géniale soit-elle, ne rapportera rien si personne n’est intéressé ou prêt à payer pour…

La seule chose qui est différente sur Internet par rapport à un business traditionnel, c’est la MANIÈRE avec laquelle vous allez mettre en relation votre audience et votre proposition de valeur.

Si vous avez des connaissances de base en économie, ce que je dis-là vous paraîtra très basique, et je m’en excuse, mais selon mon expérience, l’échec vient souvent d’une négligence de ces principes fondamentaux.

Et c’est d’autant plus important que votre stratégie Internet (la structure de votre site, les méthodes de vente, de promotion, etc) dépendra totalement de vos choix concernant les deux points cités ci-dessus.

Concrètement alors, comment structurer tout ça ? Il existe deux modèles d’affaires principaux sur Internet:

A. Vendre ses produits ou services :

Évidemment, on peut vendre ses produits et/ou services sur Internet comme on les vendrait dans une échoppe. Selon le type de produits ou services vendus, plusieurs approches sont possibles :

  1. La boutique en ligne : si vous vendez des produits physiques variés, alors la boutique en ligne est la solution adaptée. Elle vous permet de créer des catégories de produits, et une page spécifique pour chacun d’entre eux. Vous pouvez créer une boutique en ligne relativement facilement et gratuitement avec des outils comme Prestashop ou Magento.
  2. Le site à page(s) de vente : si vous ne vendez qu’un produit ou service, ou quelques produits très similaires (une gamme du même produit avec des versions “deluxe”, par exemple), alors la méthode du marketing direct avec page de vente a largement fait ses preuves. Souvent associée à des arnaques ou du moins à de la vente très agressive et au style “vendeur de tapis”, la réalité est que votre page de vente doit avoir le ton qui convient à votre audience. Une page de vente bien écrite, adaptée à votre cible, est une méthode indiscutablement efficace pour vendre vos produits ou services en ligne.
  3. Le site “vitrine” : Dans le cas du site vitrine, la vente n’est pas directement mise en avant sur le site. C’est une approche qui est utilisée lorsqu’un contact intermédiaire (téléphone, passage au magasin, etc) est souvent nécessaire avant de faire la vente : plutôt que de chercher la vente, le site vitrine va chercher à provoquer ce contact intermédiaire. Ce type de site doit être utilisé dans deux cas : premièrement, pour les gens qui proposent tout une gamme de services (les consultants par exemple). Et deuxièmement, dans le cas où les produits ou services sont très chers et/ou nécessitent un passage en magasin.

B. Être payé en tant qu’intermédiaire (affiliation) :

C’est le principe de l’affiliation : vous recommandez un produit à votre audience, et vous touchez une commission si une vente est générée suite à votre recommandation. L’avantage de ce système, c’est qu’il permet de générer des revenus sans avoir un produit à vendre. Ça permet de commencer plus facilement, et avec moins de contraintes techniques. Les désavantages ? J’en vois 3 principaux :

  • Vous ne touchez qu’une partie des revenus, et une “vente” vous rapporte moins que si vous vendiez vous-même un produit similaire. En effet, les commissions sont rarement importantes, autour de 10 à 20% pour des produits physiques et/ou des services, et allant en moyenne jusqu’à 50% dans le cas des produits virtuels (infoproduits).
  • Vous ne bâtissez pas votre image de marque, mais celle de votre affilieur : grosso modo, pour générer des ventes en tant qu’affilié, les efforts sont les mêmes que pour sa propre entreprise (générer du contenu, obtenir du trafic, etc), sauf que vos efforts sont produits à l’intérêt de quelqu’un d’autre.
  • Votre business ne vous appartient pas : qu’arrive-t-il si l’affilieur décide d’arrêter son programme d’affiliation ? Ou s’il fait faillite ? Vous pouvez vous retrouver soudainement sans source de revenus.

Que choisir alors ?

Selon vos envies, vos compétences et vos idées de business éventuels, vous avez sans doute un peu mieux identifié le modèle approprié à votre futur projet Internet en lisant cet article…

Si par contre vous n’arrivez pas à vous décider, j’ai une bonne nouvelle pour vous:

Vous n’avez pas besoin de choisir !

En effet, on peut très bien avoir un business modèle basé à la fois sur la vente de produit et/ou services, et sur de l’affiliation (c’est mon cas par exemple). Créer des partenariats avec des entreprises non-concurrentes mais complémentaires à la vôtre est d’ailleurs l’une des meilleure manière de développer son business très rapidement.

Et la pub alors ?

La plupart des débutants, lorsqu’ils pensent “monétisation sur Internet”, pensent à la publicité. Effectivement, on peut se contenter de créer un site, de générer du trafic, et de se faire payer par une régie publicitaire, comme la célèbre AdSense de Google. Je n’ai pas parlé de ce modèle pour 3 raisons :

  • Je ne le connais pas bien : honnêtement, ça n’est pas ma spécialité, et ça ne m’intéresse pas, tout simplement parce que je ne suis pas convaincu par l’intérêt de ce modèle par rapport aux 2 autres présentés ci-dessus.
  • On gagne des cacahuètes : Oui, il existe des gens qui génèrent des revenus mensuels à 4 chiffres (voir beaucoup plus) grâce à AdSense ou d’autres régies publicitaires. Mais nous n’avons pas tous des sites à fort trafics, ni le temps, l’envie et/ou le potentiel pour en bâtir un… Et à trafic égal, je suis persuadé que la vente de produit ou l’affiliation rapporteront davantage que la pub.
  • On est tributaire d’un tiers : si vous voulez générer des revenus sur Internet, c’est sans doute pour gagner une certaine forme d’indépendance. Mais comment peut-on être vraiment indépendant si vos revenus sont tributaires d’une autre entreprise ? Qu’arriverait-il si, du jour au lendemain, l’entreprise (Google AdSense) qui vous paie pour les pubs sur votre site fermait votre compte ?

Et le blogging alors ?

Depuis quelques temps, l’utilisation du blog dans une optique commerciale a été popularisée, notamment par des infopreneurs comme Olivier Roland ou Aurélien Amacker. Je vais être clair :

Le blogging, en tant que tel, n’est PAS UN MODÈLE D’AFFAIRES ! (Je ne dis pas que c’est ce qu’ils prétendent. Simplement, la mise en avant du blogging a entraîné ce malentendu chez certains apprentis blogueurs pros).

Un blog professionnel est une excellente plateforme pour générer une audience et la fidéliser… Mais si vous en restez-là, vous n’aurez pas de revenus importants. Ce n’est qu’en utilisant l’un des 2 modèles d’affaires présentés avant (vendre ses produits et services et/ou faire de l’affiliation) que le blog est capable de générer des revenus.

Moralité : considérez le blog comme un complément, pas comme une fin en soi.

Et maintenant ?

J’espère que cet article vous a aidé à y voir un peu plus clair si vous avez envie de vous lancer sur Internet mais que vous n’avez pas encore un projet concret.

Je vous invite à réfléchir très en détail à votre modèle d’affaires en vous basant sur cet article, car absolument TOUT le reste va dépendre de ça : le choix de votre plateforme, votre offre, la structure et l’apparence de votre site, votre génération de trafic, etc.

Si vous voulez aller plus loin avec les 2 stratégies que je vous ai présenté dans cette article, voici 2 ressources qui me paraissent incontournables :

  • pour la vente de produits et/ou services : le québécois Didier Bonneville-Roussy, l’un des premiers a s’être intéressé au marketing Internet en francophonie, est l’auteur d’un cours de référence qui existe depuis 2003 (il a été mis à jour en 2010, et cette année). Je vais faire simple : c’est le meilleur cours de marketing Internet que je connaisse, et le lire et l’étudier attentivement démultipliera vos chances de succès. Cliquez ici pour le découvrir maintenant.
  • pour l’affiliation : là, il n’y a pas vraiment UN cours qui se pose comme un incontournable… Je vais donc vous recommander le cours “Affiliation Commando” , car il est sérieux (ne vous fiez pas au côté un peu théâtral de la page de vente ;-)) et a provoqué de véritables résultats très systématiquement chez ceux qui l’ont appliqué.

Et si vous avez un budget plus important et que vous êtes prêts à investir pour créer une stratégie Internet détaillée, nous pourrons peut-être travailler ensemble… Je sélectionne mes clients de consulting très attentivement, alors si ça vous intéresse et que vous êtes prêts à y mettre le prix, contactez moi pour m’expliquer votre projet et vos besoins.

Je vous souhaite un grand succès dans vos projets Internet !

Cet article vous a été utile ?

Je développe en détail ces différents modèles dans ma newsletter privée, alors si ça vous intéresse, vous pouvez vous y inscrire gratuitement. Vous recevrez également en cadeau la version ebook de mon Dictionnaire ! 😉 Indiquez ci-dessous l’adresse email à laquelle je dois vous l’envoyer :


Indiquez votre email:Votre adresse email est protégée contre le spam et ne sera jamais transmises à des tiers.

Ai-je oublié d’autres modèles d’affaires ? Avez-vous une question ou un avis à partager ? Laissez votre commentaire ci-dessous :

{ 8 comments… read them below or add one }

Dushan novembre 20, 2011 à 16:57

Bonjour à tous, ici Dushan.

Si vous avez la moindre question ou une expérience à partager, n’hésitez surtout pas à laisser un commentaire !

Amicalement,
Dushan

Répondre

Andre juillet 31, 2012 à 18:33

Bonjour Dushan,
J’ai acheter le cours de Didier succes-marketing-internet depuis un bon moment et il est encore sur mon disque dur, après beaucoup de procrastination, bien sûr. Je suis un débutant en marketing internet (pas du tout technique en plus) mais j’ai un esprit entrepreneur et la procrastination est maintenant derrière moi. Alors si je veux débuter sur internet avec l’affiliation, avec wordpress et y introduire maintenant ton nouveau cours sur les techniques de tests, pour commencer comme il se doit, as-tu une idée de quelqu’un qui pourrait m’aider à mettre en place l’affiliation et wordpress et ensuite je pourrais débuter avec ta nouvelle formation. Merci à l’avance de tes suggestions et commentaires. André

Répondre

Christine Rahilly août 10, 2012 à 16:13

Bonjour,

Les renseignements que vous apportez me seront utiles pour faire un choix judicieux quand mon produit sera prêt. Je continue à engranger de l’information. Article clair et facilement compréhensif. Merci beaucoup.

Répondre

Lisiane août 15, 2012 à 17:58

Clair, précis, sans fioritures inutiles…
Merci Dushan, le gentleman du net 🙂

Répondre

mustapha août 26, 2012 à 16:28

salut dushan

merci beaucoup pour ces informations precieuses. vraiment ton article a mis les points sur les i et a devoile le bon et le mauvais chemin a suivre car les debutants restent etonnes et bouchbes devant les tas dinformations sans jamaisy arriver a distingue la meilleurede la maauvaise pour bien demarrer leurs projet .
merci
mustapha

Répondre

françois août 28, 2012 à 12:28

Bonjour Dunshan,

Prestashop et magento. Voila 2 outils que je ne connaissait pas! Je vais les essayer pour la création de ma petite boutique perso.
Merci ++ pour le tuyeau!!
François

PS: Mon site sera bientôt en ligne

Répondre

caroline mai 25, 2013 à 20:40

Bonjour Dushan,
Je te remercie pour tes conseils, ils sont toujours pertinents et appropriés pour des débutants. Je désire te signaler un petit problème le lien affiliation commando est brisé ainsi que celui de la formation de Stéphanie hétu sur les sites adsenses. Il faudra effectuer une mise à jour pour ces liens
cordialement
caroline

Répondre

dusserre août 12, 2013 à 18:06

Merci pour ton article,
il me sera utile pour la poursuite de mon projet et me réconforte en ce sens, que je suis dans le vrai sans être un expert en marketing.
A très bientôt

Répondre

Laissez un commentaire